Jürgen Klopp a admis hier en conférence de presse que ses joueurs avaient eu du mal à réagir aux deux buts encaissés coup sur coup contre l'Etoile Rouge (2-0), lors de la quatrième journée de la Ligue des Champions.

JK sur le match...
"Le début de la rencontre était intense. L'Etoile Rouge voulait se reprendre après le match aller. Ils ont récupéré quelques joueurs importants. On a la première grosse occasion du match, avec Sturridge. Chaque but, dans un match comme celui là, donne une direction. On leur a donné trop de coups de pied arrêtés, c'était presque un entraînement en plein match pour eux. Et sur l'un deux, ils marquent. Ensuite, le deuxième but, on leur rend la balle. Dans une atmosphère comme ça, l'humeur change rapidement et ce n'est pas facile de jouer son meilleur football."

"On a essayé de changer quelques choses en seconde période. On a eu plusieurs opportunités dans leur surface, avec des ballons cafouillés dans les six mètres. Si l'on marque, cela change le match, mais ce n'est pas arrivé. Les plus grosses occasions arrivent trop tard. À la fin, il faut dire bravo à l'Etoile Rouge, leur victoire est méritée."

JK sur l'ambiance et son influence...
"Je ne sais pas. C'était une superbe ambiance, mais je crois que l'on peut quand même mieux jouer. Ce n'est pas comme si nous avions peur, c'est du football. C'était surtout du bruit. Sur le deuxième but, c'est tout un stade qui y croit, donc c'est un plus pour eux. Ils n'ont jamais lâché, ils sont restés concentrés, plusieurs de leurs joueurs ont eu des crampes pendant le match. Pour nous, il n'y a pas eu le petit truc en plus. On n'est jamais vraiment revenu dans la partie. Plusieurs fois on a eu le ballon dans les six mètres sans pouvoir marquer. J'ai déjà connu des matches comme ça, où il est difficile de trouver son mojo."

JK sur le style de l'Etoile Rouge...
"Ce n'était pas une surprise. Déjà à l'aller, c'était direct. À domicile, on a su contrôler le match, pas ce soir. Ils ont été agressifs, sur tous les ballons, mais c'était déjà le cas à Anfield. Seulement chez nous, nous avions mieux joué. On leur a rendu la tâche trop facile. Comme je l'ai dit, avec la passion qu'ils ont mis dans ce match, ils méritent la victoire."

JK sur ses deux défaites à l'extérieur dans la compétition cette saison...
"Il nous a paru logique de faire des changements dans la composition de départ. Certains étaient un peu forcés, d'autres voulus. À la fin, c'est facile de dire que cela n'a pas fonctionné. On va devoir faire en sorte que ça n'arrive plus, car le prochain match est aussi à l'extérieur (à Paris, ndlr). Ensuite, on aura un match difficile contre Naples à domicile. À nous de bien jouer à Paris."