Le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions aura lieu vendredi à Nyon, en Suisse. Et selon John Aldridge, personne ne voudra affronter la redoutable attaque des Reds.

On connaît depuis hier soir cinq potentiels adversaires potentiels des Reds en quarts de finale de Ligue des Champions. La Roma et le FC Séville se sont ajoutés à Madrid, la Juventus et Manchester City. 

Selon John Aldridge, aucune de ses équipes ne souhaitera tomber sur Liverpool vendredi à Nyon, lors du tirage au sort. Pourquoi ? "L'attaque des Reds est dévastatrice," explique l'ancien attaquant. "On disait de Maribor que c'était une petite équipe, mais personne ne les a battu 7-0. Même chose pour le Spartak Moscou." 

LFCTV GO : Porto 0-5 LFC en 90 secondes

"Et quel match aller à Porto. Offensivement, Liverpool peut mettre tout le monde en danger. Si défensivement l'équipe fait le travail, ils peuvent venir à bout de Barcelone, du Real ou de Manchester City, des équipes qui vont de l'avant. Personne ne veut jouer le LFC."

Les Reds, meilleures attaques de la compétition avec 28 buts, comptent un autre allié de poids : Anfield. "Le ton monte d'un cran en quarts de finale. Quelque soit l'équipe en face, Anfield sera bruyant. L'idéal serait de recevoir au retour, mais si ce n'est pas le cas, l'équipe adverse sait qu'elle devra défendre contre une attaque en forme. Aller en demis ? En finale ? Gagner ? Bien sûr que les Reds peuvent le faire. Vous avez toujours besoin d'un peu de chance quand vous êtes à ce stade de la compétition. Mais ils peuvent en rêver, c'est certain."