Après la performance incroyable des Reds à l'aller, Virgil Van Dijk a eu du mal à s'endormir. Espérons qu'il en sera de même ce soir.

Virgil Van Dijk est un homme heureux. Trois mois après être arrivé à Liverpool, il est à 90 minutes d'une demi-finale de Ligue des Champions. Et les Reds ont fait preuve de beaucoup de solidarité au match aller (3-0).

"C'était difficile de trouver le sommeil après la rencontre. Je savais, avant de venir, que ce groupe avait de la qualité. Ce quart de finale aller en est la preuve. Tout le monde s'est montré à son niveau, et quand c'est le cas, nous pouvons faire mal. On s'est montré très efficace et très solide. C'était un match fantastique."

Mais sa joie qui découle du match aller ne doit pas être confondue avec de l'arrogance. Le défenseur hollandais sait que les Reds doivent finir le travail ce soir à l'Etihad Stadium (20h45 heure française). "Avoir un avantage de trois buts est un peu étrange. Il faut commencer le match en pensant qu'il y a 0-0. On connaît leur qualité, et il faudra être prêt pour cela."

Une belle performance défensive de l'équipe sera primordiale. Van Dijk en est consicent. "Je m'entends bien avec Dejan [Lovren], on se parle beaucoup et on fera tout pour défendre du mieux possible. Il n'y aura pas que les quatre derrière, ce sera un travail de toute l'équipe. En face, le talent sera présent quelque soit leur composition. À nous de construire ce match comme nous l'avons fait à l'aller. Je suis impatient d'y être."