Collaborateur à l'Equipe et aux Cahiers du Foot, co-auteur de 'Comment regarder un match de football', et aussi un peu fan des Reds, Raphaël Cosmidis nous a reçus pour parler LFC, Klopp, et Manchester United, avant le derby d'Angleterre, demain à Anfield.

Raphaël, première question simple, parle nous des principes de jeu de Jürgen Klopp ?
"En théorie, son football contraste avec celui de Pep Guardiola, fait de possession, de préparation patiente. Il l'avait dit lui même il y a quelques années quand il avait joué contre Arsenal avec Dortmund. 'Le football de Wenger ressemble à de la musique classique, je préfère le Heavy Metal.' Klopp prône l'intensité, la verticalité, ce qui peut d'ailleurs un peu manquer à Liverpool ces derniers temps. Il veut vite récupérer le ballon pour se projeter vers l'avant avec son fameux gegen-pressing. C'est notamment pour cela que Liverpool est très bon face aux cadors en Angleterre."

Et que Dortmund l'était en Allemagne, où le football est porté vers l'avant. 
"Exactement. Guardiola aussi l'avait remarqué en arrivant là-bas. Les équipes sont portés sur les transitions, à savoir quand et comment récupérer le ballon. Ça collait aux idées de Klopp qui étaient similaires. En Angleterre, les équipes répondent à cela en restant bas et en contrant. J'ai en tête un match contre Leicester il y a plusieurs mois, où les Foxes avaient attiré Liverpool avant de les contrer avec Jamie Vardy. C'est le souci de Klopp aujourd'hui. Liverpool termine souvent avec 60-65% de possession de balles sans se créer un grand nombre d'occasions. Le club a d'ailleurs accentué ce côté attaques rapides lors du mercato, un système qui marchera plus en Ligue des Champions par exemple. Contre Séville, le match n'est pas gagné mais les Reds se sont créés un nombre d'occasions incroyable."

"S'il y a qualification, personne ne voudra jouer Liverpool en 8e de finale de Ligue des Champions"

Liverpool sera plus dangereux en Europe cette saison ?
"En championnat, il y a beaucoup d'équipes qui peuvent jouer le titre, ça peut être compliqué, notamment avec les deux Manchester qui sont lourdement armés. L'Europe, c'est la fibre de Klopp, il s'est fait remarquer sur la scène continentale, contre le Real, quand ils vont en finale avec Dortmund. On le voit aussi en Europe League avec Liverpool dès la première saison. L'Europe peut être l'objectif de Klopp cette saison, et en cas de qualification en 8e de finale de Ligue des Champions, personne ne voudra tomber contre les Reds. Ils peuvent faire quart ou demie si les blessures les épargnent."

Dans le XI de Klopp, quels sont les joueurs clé ?
"Sadio Mané est très important avec sa vitesse, malheureusement il vient de se blesser. On sous-estime aussi beaucoup le travail de Firmino. Il est essentiel dans le jeu de Liverpool. Il décroche, il fait jouer ses partenaires. C'est pour cela que les ailiers marquent beaucoup. Je le compare parfois à Benzema en terme de profil. Il ne marquera pas 25 buts dans la saison mais toutes ses décisions sur le terrain sont bonnes. Il sent le jeu, et n'est pas égoïste. Ensuite, Coutinho, par ses passes mais aussi par sa capacité à marquer de loin, est primordial dans ce Liverpool qui peut avoir plus de mal contre des équipes regroupées."

"La clé contre United ? Marquer vite pour forcer Mourinho à changer de plan"

Selon toi, à quoi est dû le manque d'efficacité offensive des Reds depuis le début de saison ? 
"Je dirais qu'il est encore plus criant défensivement. Contre Séville typiquement, Liverpool marque deux buts et doit remporter le match. Mais ils concèdent presque uniquement de grosses occasions. La manière d'attaquer empêche sûrement un certain équilibre. Matip et Lovren sont souvent trop seuls pour rattraper les situations critiques. Et le gegen-pressing a du mal à fonctionner contre les équipes qui jouent long dès qu'elles récupèrent. Pourquoi pas faire comme Conte l'an dernier, qui attendait un peu avant d'investir le camp adverse. Il donnait confiance à ces petites équipes avant de les contrer."

Demain, Liverpool reçoit United, quelles seront les clés du match ?
"Déjà, il va manquer à Mourinho quelques joueurs de grandes tailles (Pogba, Fellaini), sachant que United marque tout le temps sur coups de pied arrêtés cette saison, c'est une bonne chose. Lukaku est en grande forme, et ce sera un duel intéressant contre Lovren. Après, Mourinho aura un projet similaire que d'habitude contre Liverpool et Klopp. Il va attendre dans son camp et contre-attaquer. Si Klopp réussit contre les grosses équipes en Premier League, cela n'a pas encore été le cas contre Mourinho, parce que ce dernier est pragmatique. Pour le contrecarrer, il faut marquer rapidement. Si Coutinho inscrit un coup franc dans les dix premières minutes, Mourinho devra répondre et le match sera différent."

Quels sont les joueurs à surveiller côté MU ?
"J'ai parlé de Lukaku, Juan Mata est aussi en très bonne forme cette saison. Mkhitaryan est moins présent mais reste décisif. Matic est un chef d'orchestre au milieu, et Valencia, à droite, est aussi très bon. Il sera intéressant de voir ce que fait Klopp à gauche de sa défense. S'il utilise Moreno pour attaquer ou s'il préfère le profil un peu plus défensif de Robertson pour contrer Valencia." 

Quel est ton top 3 des joueurs de Liverpool dans l'effectif actuel ?
"Je vais être très offensif, comme Klopp. Je commence par Mané, qui est extraordinaire. En venant de Southampton, on pouvait se demander s'il franchirait le cap. Mais son talent fait qu'il est un des meilleurs à son poste aujourd'hui. Coutinho, qui devient de plus en plus efficace. Enfin, Lallana, que j'aime beaucoup, et qui va apporter sa créativité quand il reviendra de blessure. Il est dans le style de Klopp, il court sans arrêt, sans manquer d'élégance sur le terrain. On pourrait ajouter Firmino également."

Que penses-tu de la jeune génération qui arrive en équipe première ?
"Trent Alexander-Arnold est un très grand talent. Sa qualité technique, pour un latéral, est impressionnante. Il va concurrencer Clyne à droite quand ce dernier reviendra de blessure. Woodburn est aussi une future pépite, avec sa vision du jeu et sa technique. Il va devoir s'imposer physiquement en Premier League, où ce genre de profil manque. Solanke semble être une recrue intelligente également. On attend qu'un jeune s'inscrive sur la durée à Liverpool."

"Si je devais recruter deux joueurs français à Liverpool, je dirais Tolisso et Kimpembe"

Quel serait ton XI type actuel ?
"Mignolet, Alexander-Arnold, Matip, Lovren, Moreno, Can, Lallana, Coutinho, Mané, Salah, Firmino. Beaucoup de créativité et de vitesse. Si Klopp était en mesure d'aligner cette équipe sur le moyen terme, ça pourrait être intéressant."

Et ton XI type historique ?
"Depuis que je suis Liverpool, au début des années 2000, je dirais Reina dans les buts, qui a été très bon. Derrière, Carragher avec Hyypia ou Agger, que j'ai adoré. À gauche, Fabio Aurelio, super footballeur qui était malheureusement trop souvent à l'infirmerie, et à droite, Finnan, titulaire lors de la finale de 2005. 
Au milieu, difficile de ne pas mettre Mascherano, Xabi et Gerrard. Mané à droite et Coutinho à gauche, avec en supersub Dirk Kuyt. Enfin devant, Suarez, même si j'ai eu un faible pour Torres."

On est sur LFCFrance, alors si tu pouvais recruter aujourd'hui deux joueurs français à Liverpool, qui seraient-ils ? 
"Corentin Tolisso, au poste de récupérateur qui peut poser problème en ce moment. Derrière, je prendrais Kimpembe, qui est parfait pour la Premier League. Il est présent dans les duels, et peut défendre très haut, relancer proprement. Il pourrait jouer dans le style de Liverpool."